{"@context":"https://schema.org","@graph":[{"@type":"Organization","@id":"https://www.thefrenchyway.com/#organization","name":"","url":"https://www.thefrenchyway.com/","sameAs":["https://www.instagram.com/thefrenchyway/","https://twitter.com/thefrenchyway"]},{"@type":"WebSite","@id":"https://www.thefrenchyway.com/#website","url":"https://www.thefrenchyway.com/","name":"The Frenchy Way","publisher":{"@id":"https://www.thefrenchyway.com/#organization"},"potentialAction":{"@type":"SearchAction","target":"https://www.thefrenchyway.com/?s={search_term_string}","query-input":"required name=search_term_string"}},{"@type":"WebPage","@id":"https://www.thefrenchyway.com/vie-expat/la-laverie/#webpage","url":"https://www.thefrenchyway.com/vie-expat/la-laverie/","inLanguage":"fr-FR","name":"La laverie | The Frenchy Way","isPartOf":{"@id":"https://www.thefrenchyway.com/#website"},"image":{"@type":"ImageObject","@id":"https://www.thefrenchyway.com/vie-expat/la-laverie/#primaryimage","url":"https://www.thefrenchyway.com/wp-content/uploads/2016/11/IMG_20161029_014120.jpg","width":2896,"height":5152,"caption":"Instructions en espagnol \u00e0 la laverie"},"primaryImageOfPage":{"@id":"https://www.thefrenchyway.com/vie-expat/la-laverie/#primaryimage"},"datePublished":"2016-11-04T23:21:37+00:00","dateModified":"2017-02-25T17:52:49+00:00","description":"Des tambours qui tournent \u00e0 vive allure, des enfants qui jouent, le c\u00e9libataire et le relou de service... \u00c7a se passe \u00e0 la laverie !"},{"@type":"Article","@id":"https://www.thefrenchyway.com/vie-expat/la-laverie/#article","isPartOf":{"@id":"https://www.thefrenchyway.com/vie-expat/la-laverie/#webpage"},"author":{"@id":"https://www.thefrenchyway.com/author/tfw/#author"},"headline":"La laverie","datePublished":"2016-11-04T23:21:37+00:00","dateModified":"2017-02-25T17:52:49+00:00","commentCount":"2","mainEntityOfPage":"https://www.thefrenchyway.com/vie-expat/la-laverie/#webpage","publisher":{"@id":"https://www.thefrenchyway.com/#organization"},"articleSection":"Vie d'expat"},{"@type":["Person"],"@id":"https://www.thefrenchyway.com/author/tfw/#author","name":"TFW","image":{"@type":"ImageObject","@id":"https://www.thefrenchyway.com/#authorlogo","url":"https://secure.gravatar.com/avatar/62353fd057084813650e971ac4698c21?s=96&d=mm&r=g","caption":"TFW"},"sameAs":[]}]}

Des odeurs de fleurs blanches, de lavande ou de javel. De la vapeur. Le bruit des tambours. Le soin des « coins » qui tapent le fond du réceptacle à pièces, les cycles s’enchaînent… Comme la vie qui s’égrène ici, à la laverie.

Des petits bouts de vie qui font de l’attente de son linge propre et sec un moment particulier. Ici, on se voit, on se salue, on plaisante, on discute. On oublie un temps son smartphone. On parle de la pluie et du beau temps (oui, il pleut en Californie mais ça ne dure jamais bien longtemps), de politique, des exploits des enfants, de travail, du temps qui passe et bien sûr, de sport. A la laverie du quartier, le football est roi. Le soccer ou plutôt le fútbol comme disent les gens du coin. Ici on parle anglais mais aussi espagnol.

Instructions en espagnol à la laverie
Se habla español.
Paiement laverie
Jackpot !

Les gens de la laverie

Loin du cliché de la femme qui s’occupe du linge de sa famille, ce sont plein de profils différents que l’on retrouve à la laverie. Un joyeux mélange de jeunes couples, de travailleurs, de familles… Et le célibataire des lieux. Ayant déjà remarqué que j’étais en couple, celui-ci m’a demandé si je ne connaissais pas une « soltera » à lui présenter. J’adore cet esprit !
A la laverie, il y a aussi des enfants. J’aime la façon dont ils s’approprient les lieux. Ils jouent tranquillement entre les allées de machines, à la console ou aident leurs parents dans leur pliage de linge ou corvée, punition, appelez-ça comme vous voulez…

Il est temps pour moi de changer de rangée, place au séchage.

Le relou de la laverie

Ici comme ailleurs, vous avez toujours le relou de service qui vient vous dire qu’il ne fallait pas trop remplir le sèche-linge parce que ça sèche pas bien (conseil judicieux, je note pour plus tard, sans ironie aucune). Merci monsieur, c’était gentil mais pas besoin de me faire un monologue de 10 minutes et de me montrer les autres machines vides, je suis déjà assez blasée d’avoir fait n’importe quoi. Je me sens aussi un peu abrutie par le bruit : les portes qui claquent, les tambours qui tournent à vive allure, le bruit des petites roues des paniers…
Une heure s’est écoulée, mon linge est enfin propre et sec. Je vous laisse, je vais faire une sieste.

Laundry time !
I’m done !

On est pas bien là ?
Vous allez aimer :

2 thoughts on “La laverie”

    1. Ahahah ! L’investissement n’est pas prévu pour l’instant, on a pas encore la place. Je prépare mes punch lines spéciales relou pour la prochaine session à la laverie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *