Si vous passez dans les environs de Santa Cruz, de Monterey ou encore Carmel, arrêtez-vous quelques heures à Point Lobos.

Située à 80 kilomètres de Santa Cruz, la réserve d’État de Point Lobos est le paradis des mammifères (j’entends par là les seals trop cute), des oiseaux et de la flore. Un paradis sauvage qui s’explore à pied ou à l’américaine. Oui, à l’américaine, c’est-à-dire, en voiture, avec parking à proximité du point de vue. Si vous choisissez la deuxième option, pendant l’été, allez-y de bonne heure sous peine de devoir marcher en cas de « parking lot full ».
Avec au compteur 3 passages à Point Lobos, vous devinerez avec quel plaisir je reviens à chaque fois. Ce que j’aime là bas ? Les paysages, le vent et le calme…

Selon moi, la réserve est composée de deux parties : Le nord, d’Ichxenta Point à North Point. Le sud, de The Pinnacle à Gibson beach.

Point Lobos, au nord

Au nord, vous trouverez des paysages torturés par l’océan, les tempêtes, avec des arbres à flanc de falaise. C’est la nature qui s’exprime ici dans toute sa brutalité. On sent la force des éléments, le vent qui souffle plus fort, le choc des vagues sur les rochers et les animaux qui maîtrisent parfaitement cet environnement. Le côté nord à parfois des airs de contrée magique

arbres point lobos california
Un paysage mystérieux.

Point Lobos côté sud

Le sud, lui, est toujours très sauvage mais avec une pointe de douceur. Petites plages de sable ou de pierres polies par les vagues, eaux turquoises et parfois, changement de décor radical comme à China beach…

Sur le chemin du South shore trail.
Entre The slot et Weston beach.

 

Et China beach, où nous avons eu la chance de voir des lions de mer et leurs petits l’hiver dernier. Point Lobos vaut le détour, été comme hiver.

Les petites infos en plus sur la réserve

  • Garez vous au bord de la route et marchez (vous éviterez de payer l’entrée).
  • Il est possible de faire le tour de la réserve en une seule fois, comptez 5 à 6h de marche. Si vous décidez d’explorer une seule partie de Point Lobos, 3h suffiront (allure tranquille, pause fruits secs, hydratation et photos comprises).
  • Les sentiers sont très accessibles et bien balisés, faciles avec des enfants ou des personnes à mobilité réduite.
  • Pensez à prendre vos jumelles si vous en avez. Si vous n’en possédez pas, approchez vous d’un volontaire, il sera ravi de vous prêter son instrument et vous donner des informations sur ce que vous voyez. Voir une loutre de mer de près, c’est magique, même à 30 ans passés…

De belles rencontres

Encore un dernier conseil : Prenez votre temps, tendez l’oreille, ouvrez les yeux et profiter. Vous pourrez sûrement faire de belles rencontres…

 

Envie d’aller découvrir Point Lobos ?
Découvrez plus de photos sur la page Facebook The Frenchy Way !


On est pas bien là ?
Vous allez aimer :

2 thoughts on “Point Lobos”

  1. J’adore cet article 🙂 c’est vrai que le coin à l’air vraiment sympa. J’aime beaucoup la photo insta dans l’article et l’insertion de la vidéo donne une autre dimension au post. J’hésite aussi à le faire depuis plusieurs postes.
    En tout cas, ça donne envie de découvrir cet endroit avec de l’eau turquoise, des animaux en pleine nature et des arbres magiques qui s’entrecroisent 🙂
    J’aime beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *